Actualités nationales

"Être au rendez-vous de la sobriété"

Vladimir Poutine utilise l'énergie comme une arme dans l'objectif de déstabiliser l'Union européenne. Pour protéger la paix en Europe, pour protéger nos concitoyens, pour nous adapter à la guerre et utiliser l'opportunité qui nous est donnée d'accélérer sur la transition écologique : nous agissons !

À la suite de son entretien téléphonique avec le chancelier Olaf Scholz, le président de la République a tenu une conférence de presse sur la situation.

Pour protéger les Français face à la hausse des prix de l’énergie, nous avons agi vite et fort.

  • Au niveau Européen :

Nous avons sécurisé nos approvisionnements en fixant des objectifs, en diversifiant nos sources d’approvisionnement, en coordonnant nos achats via une plateforme commune à Bruxelles.

➡️ Résultat : Grâce à cette mobilisation, nous avons déjà atteint au niveau européen 80 % de remplissage de nos stocks.

  • Au niveau Français :

Nous avons protégé le pouvoir d'achat des Français. Le bouclier tarifaire a permis d'éviter aux ménages et aux plus petites entreprises des hausses de tarifs de 50% pour le gaz et l’électricité. La remise à la pompe soutient ceux qui ont besoin de leur voiture au quotidien, elle passe de 18 à 30 centimes

Nous sommes aux côtés de tous les acteurs qui doivent faire face à l'envolée des prix. Des mesures d’aide spécifiques ont été mises en place pour les collectivités et pour les entreprises.

➡️ Résultat : Nos mesures sont protectrices pour les Français, loin des hausses que connaissent certains de nos voisins.

Il nous faut encore continuer nos efforts :

  • La sobriété énergétique

« J’appelle à un plan de mobilisation active pour économiser 10 % de ce que nous consommons habituellement »

Pour éviter les rationnements et les coupures, nous pouvons tous agir.

  • La solidarité européenne

« Nous allons finaliser dans les prochaines semaines les livraisons gazières à l’Allemagne si jamais il y a un besoin. De la même manière, l’Allemagne s’est engagée à une solidarité électrique envers la France »

Nous sommes tous interdépendants. La souveraineté énergétique de la France, cet hiver comme les prochains, c'est la souveraineté énergétique de l'Europe.

  • Un mécanisme de contribution européenne demandée aux opérateurs énergétiques

« Cette contribution pourrait ensuite être reversée aux Etats pour financer leurs mesures nationales ciblées ».

La France est favorable à ce que la Commission intègre ce mécanisme au plan qu'elle présentera. Elle soutiendra également des mesures de lutte contre les pratiques spéculatives.

  • Continuer de diversifier les sources d’énergie

« Nous avons aujourd'hui un objectif qui est d'abord de sécuriser la fourniture de gaz et, le plus vite possible, d'accélérer notre transition pour pouvoir nous en passer »

Nous irons vers plus de renouvelables, de nucléaire et de sobriété et ce à l'échelle européenne.

  • Lier davantage le prix de vente de l'électricité à ses coûts de production, à court terme.

« Le prix sur ce marché européen de l'électricité doit être formé de manière beaucoup plus cohérente et en lien avec les coûts de production. »

Dans un pays nucléarisé comme le nôtre, il n'est pas normal que les prix soient ainsi liés au cours du gaz et que les Français en paient les frais.